Paysages urbains

Paysages urbains sont vécus comme un espace résultant de la déambulation, de l'indissociable errance. Où la matière tantôt s'oppose à l'humain, tantôt le laisse s'intégrer. La photographie, cette vue parcellaire, tente d’apporter une incomplète réponse aux questions de l'existence urbaine.